logo-CLARIPHARM
>

Vous avez UNE QUESTION ?

 

Nous sommes à votre écoute pour tous conseils et informations, par téléphone ou par mail. N’hésitez-pas ! 

 

Nous sommes joignable du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 14h à 18h.

 

02 96 93 37 89
NOUS ÉCRIRE

Opérée d’une Bartholinite, Christelle, 36 ans (Orléans), souffre de complications au niveau de la cicatrisation. Elle ne peut pas rester longtemps assise ou marcher sur un long trajet sans que ce ne soit le calvaire. Selon son chirurgien, ces douleurs peuvent durer jusqu’à un an ! Il lui conseille alors Claricare™ pour la soulager.

 

Pourquoi votre chirurgien gynécologue vous-a-t-il conseillé Claricare™ ?

Je ne pouvais plus m’asseoir plus d’1h, ni marcher 800 m (la distance à laquelle se trouve mon cinéma de quartier) sans que cela me fasse mal. En effet, j’ai dû m’arrêter 3 fois sur le chemin tellement c’était douloureux.

 

Pour quelles raisons était-ce aussi douloureux ?

En décembre 2013, je remarque une grosseur située au niveau de l’aine. En un mois, cette grosseur est passée de la taille d’une mandarine à celle d’un pamplemousse, et elle est devenue de plus en plus douloureuse. Je consulte ma gynécologue qui me diagnostique une bartholinite. Mi-février, je me suis faite opérée en ambulatoire. 

Les semaines suivantes ont été un peu compliquées avec un retrait difficile et douloureux des mèches au niveau de la cicatrice et plus tard, le retrait des fils de suture qui ne s’étaient pas résorbés comme prévu.

Suite à cela, la zone opérée était plutôt douloureuse, mais peu à peu cela allait mieux.

En avril, les douleurs reviennent et j’ai une nouvelle petite boule au niveau de l’endroit opéré. Je consulte de nouveau ma gynécologue : cette « masse »  d’un cm est le résultat d’une accumulation de fibres. Le chirurgien gynécologue confirme qu’il s’agit d’une « conséquence malheureuse de l’opération », la cicatrisation et donc les douleurs à endurer, pourraient durer un an !!!

 

Que vous-a-t-il conseillé pour soulager ces douleurs ?

Devant ma mine déconfite, il m’a dit qu’il existait une coque de protection des parties intimes qui permettait de mettre à l’écart ma cicatrice, du support sur lequel je m’assoie et d’éviter les frottements avec mes vêtements.

Il m’a conseillé aussi de mettre Claricare™ au congélateur, pour que le froid de la coque agisse également sur la douleur.

 

Avez-vous mis en pratique ses conseils ?

Oui ! J’avais tellement mal…En rentrant, j’ai commandé Claricare™ sur internet et le lendemain midi elle était livrée à la maison ! Je l’ai décontaminée avec sa boîte de nettoyage. Ensuite j’ai pris le temps de bien la positionner et c’était parfait : la petite grosseur passait à l’intérieur de la coque ! Du coup, j’ai pu de nouveau m’asseoir, marcher et conduire plus de 4h sans avoir mal !

 

Au quotidien, qu’est-ce que Claricare™ a changé pour vous ?

J’ai pu faire mon travail beaucoup plus sereinement ! En effet, je m’occupe d’élèves en situation de handicap, dans différentes écoles. Au quotidien, je passe en moyenne 2h en voiture et 6h assise sur des chaises d’école assez dures. Sans Claricare™, c’était intenable. Aujourd’hui je peux aller travailler normalement et être plus concentrée sur ce que je fais. Les douleurs reviennent en fin de journée, mais elles sont moindres et tout de suite calmées par le froid de la coque que je mets au congélateur.

 

Quels sont pour vous les points positifs de Claricare™ ?

Outre le fait qu’elle soulage fortement mes douleurs, elle est très simple d’utilisation, facile et rapide à nettoyer.

 

Pensez-vous qu’ à votre tour, vous pourriez conseiller Claricare™ à une amie ?

Evidemment…..même si je ne souhaite pas de bartholinite à mes amies ! Si un jour l’une d’entre elle a des problèmes de douleurs aux parties intimes, je lui conseillerai fortement d’acheter une Claricare™ ! 

 

Nous remercions Christelle qui a bien voulu répondre à nos questions et partager son expérience.

Ce site utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d’intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.
J’ai compris