>

Vous avez UNE QUESTION ?

 

Nous sommes à votre écoute pour tous conseils et informations, par téléphone ou par mail. N’hésitez-pas ! 

 

Nous sommes joignable du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 14h à 18h.

 

02 96 93 37 89
NOUS ÉCRIRE

50 nuances de rouge – La couleur des règles

Ca y est, vos règles sont arrivées ! Avec plus ou moins de régularité, de douleurs ou de fatigue, elles sont souvent un indicateur de votre état de santé général. Pour votre bien-être et votre santé, il est important de connaître vos règles, leur durée moyenne, la quantité de sang que vous perdez ou encore leur couleur habituelle, afin de pouvoir réagir si un changement arrive. L’explication sera peut-être simple (changement de contraception, ménopause…), ou un signe qu’il y a quelque chose qui cloche et qu’il faut consulter.

 

Parmi les différents signes à observer, il y a la couleur de vos règles : vous avez peut-être remarqué que leur couleur varie pendant votre cycle, mais est-ce que cela veut dire quelque chose pour votre santé ? Ici, nous explorons avec vous comment cela arrive, et à quel moment il faut réagir.

Il est normal que la couleur de vos règles change au cours de votre cycle

Commençons par rappeler les basiques (simples) : de l’adolescence à la ménopause, le corps féminin est régi par des hormones sexuelles qui déclenchent une succession de cycles menstruels dont le but est simple : faire des bébés. À chaque cycle, le corps prépare un petit nid douillet dans l’utérus, au cas où un embryon voudrait s’y développer en fœtus. S’il n’y a pas d’embryon, l’endomètre (= le petit nid douillet) s’autodétruit, et s’écoule avec un peu de sang depuis l’utérus en passant par le vagin : BINGO, ce sont les règles (et vous n’êtes pas enceinte).

Les différentes nuances de rouge que vous pouvez observer sont en général dûes à la durée de contact des règles avec l’oxygène. Un peu comme lorsque vous vous coupez : le sang coule d’abord rouge, puis réagit et sèche au contact de l’oxygène de l’air (il s’oxyde) en prenant une couleur rouge foncé ou brun. Il est donc tout à fait normal d’observer, au cours d’une période de règles, différentes nuances.

Règles rouge foncé à brunes

C’est en général la couleur observée pendant le premier jour ou vers la fin des règles et c’est tout à fait habituel. C’est uniquement un signe que le sang des règles a mis du temps à être évacué et donc s’est oxydé. L’endomètre ne se désagrège pas en une fois, c’est un processus lent au démarrage et à l’arrêt.

C’est aussi la couleur que vous observez probablement lorsque vous utilisez des serviettes. C’est logique : en se déposant dans une serviette, le sang des règles a plus de contact avec l’oxygène que lorsqu’il est recueilli dans une coupe menstruelle ou absorbé par un tampon.

Vous pouvez également observer des caillots de couleur rouge foncé (parfois noir), et là encore : pas d’inquiétude. C’est l’endomètre qui est évacué et il est normal d’observer quelques caillots pendant les jours où votre flux est le plus abondant.

 

En revanche, si ces caillots sont accompagnés de douleurs, de règles irrégulières, très longues et très abondantes, il est possible qu’ils soient dûs à un fibrome. Nous vous recommandons dans ce cas d’aller consulter un professionnel de santé. Les fibromes sont (en général) diagnostiqués grâce à un examen gynécologique simple.

 

Il est possible que vous observiez quelques gouttes de couleur brune si vous commencez/ changez de contraception ou si vous approchez de la ménopause. C’est normal : tout changement hormonal a tendance à provoquer quelques pertes sans gravité.

Règles rouge vif

Là, c’est quand les choses sérieuses commencent et que votre flux s’intensifie. 

Augmentation du flux menstruel = évacuation plus rapide avec moins d’oxydation. Tout fonctionne comme prévu !

En commençant à utiliser une coupe menstruelle, vous avez peut-être eu l’impression que vos règles étaient plus rouges qu’avant. C’est normal ! Une fois recueilli dans une coupe menstruelle, le sang des règles est en contact avec peu d’oxygène et s’oxyde moins (ce qui évite aussi les odeurs).

 

Si vous observez du spotting rouge vif entre vos règles, nous vous conseillons de consulter un professionnel de la santé car plusieurs causes peuvent expliquer ces saignements imprévus, notamment certaines infections sexuellement transmissibles.

Règles roses

Vous avez des règles comme diluées, moins abondantes et vous avez commencé à vous entraîner pour un marathon ? Ne cherchez pas plus loin ! Une activité physique intense peut faire baisser vos niveaux d’œstrogènes, ce qui diminue votre flux et peut même arrêter vos règles. C’est fréquent chez les sportives de haut niveau. Ça peut paraître très pratique d’avoir moins ou plus du tout de règles, mais un niveau d’œstrogènes bas augmente les risques d’ostéoporose. L’ostéoporose est une maladie qui affecte les os et les rend plus fragiles. C’est une conséquence fréquente de la ménopause, une période de vie pendant laquelle les niveaux d’hormones sexuelles (dont les œstrogènes) diminuent aussi. Il est donc important de vous faire accompagner par un médecin si vous pensez que vos règles ont diminué d’intensité à cause du sport, afin que vous puissiez être suivie sur le long terme et éviter toute carence ou fracture.

 

Et si vous n’êtes pas vraiment sportive ? D’autres causes peuvent expliquer des règles roses : une perte de poids soudaine, le syndrome des ovaires polykystiques, ou encore l’entrée en préménopause. Dans tous les cas, nous vous conseillons de vous faire accompagner par un professionnel de santé.

Règles ou pertes grises

On sort un peu de la période des règles, mais quelque soit le moment pendant votre cycle menstruel, si vous avez des pertes grises ou grises mêlées de sang, nous vous conseillons d’aller rapidement consulter, car ça peut être le signe d’une infection bactérienne vaginale ou d’une fausse-couche. Si vous êtes ou pensez être enceinte, consultez le plus rapidement possible votre médecin.

Les infections bactériennes vaginales sont fréquentes chez les femmes et de nombreux traitements sont possibles. Si vous vous savez prédisposée à ce type d’infection, pensez à quelques gestes d’hygiène simple, comme à utiliser un savon intime au pH acide. En utilisant un savon au pH acide, vous préservez votre flore intime naturelle, une défense importante contre les infections.

Règles bleues

Des règles bleues ?! Non non non, ça c’est seulement dans les pubs ! Franchement, messieurs les publicitaires, on est au 21ème siècle et on peut montrer du sang rouge. N’oubliez pas qu’on en voit tous les mois !

 

 

Vous l’aurez compris, il est tout à fait normal d’observer différentes nuances de rouge pendant vos règles. C’est surtout si vous observez des traces de sang sans explication entre vos règles ou pendant une grossesse qu’il faut solliciter un avis médical.

Prêtez attention à d’autres signes, comme la quantité de sang que vous perdez (pratique avec la Claricup !), les douleurs qui peuvent accompagner les règles ainsi que leur durée ou leur régularité : un changement brutal peut être le signe qu’il est temps de prendre un rendez-vous avec votre médecin. Et ça, vous le saurez avec le temps en écoutant votre corps pour mieux le comprendre, et c’est la meilleure façon d’assurer votre bien-être !

 

 

 

Ce site utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d’intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.
J’ai compris